Quotidien béninois d'informations, d'analyes, d'investigations et de publicité

Afrigator

Musique traditionnelle idaasha : Le premier album de OLAKOTE dans les bacs

La musique traditionnelle de la région de Dassa-Zoumé s’est enrichie d’un nouvel opus lancé le mois dernier. Après plusieurs années de confirmation de son talent lors des manifestations publiques, le jeune chanteur de son vrai nom AYEKO Blaise vient de concrétiser son rêve le plus ardent : égayer les cœurs dans les foyers à travers sa musique.
L’album lancé le 10 janvier dernier dans la commune de Glazoué a été salué par les fans de l’artiste et tous les fils de l’aire idaasha. Collé au rythme Agbadja très prisé dans la localité, le jeune artiste originaire du village « EGBESSI » peut désormais être écouté désormais sur K7 et Cd en attendant le support vidéo qu’il annonce pour bientôt. Pour un coup d’essai, c’est une coup de maître pour la vedette qui depuis plus de cinq (5) est à la recherche d’un producteur. Aujourd’hui, c’est chose faite avec le Pdg de la société « les Editions Zico » qui a accepté de produire et de se charger de la distribution de l’album riche avec huit (8) titres. Des messages d’amour, d’espoir et de sensibilisation pour le bonheur des béninois. M’Béré Onan (je me prosterne devant mes aînés), Kadoukpè (Rendons grâce à Dieu), Olorun Wa (Dieu existe), Ikou (la mort), Oman Akunou (l’orphélin)…Ce sont là quelques uns des messages de l’artiste emballés dans une sonorité de haute qualité. Depuis le 10 janvier dernier, « Olakotè » dont la voix est entendue lors des manifestations publiques ou pendant les obsèques est maintenant écouté à volonté par ses fans. Et pour ce premier album, il vient de signer le début d’une carrière florissante puisqu’il est devenu le chouchou des locuteurs idaasha.Gabin Euloge ASSOGBA

Pas encore des commentaires, Commenter ou Ping

Repondre à “Musique traditionnelle idaasha : Le premier album de OLAKOTE dans les bacs”

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.